Quel type de Fontaine pour une utilisation en entreprise?

Quel type de Fontaine pour une utilisation en entreprise?

Il existe deux types de fontaine à eau pour une utilisation en entreprise : les fontaines à bonbonne, ou traditionnelles, et les fontaines sans bonbonne branchées au réseau d’eau existant. Ces deux types de fontaines partagent certaines caractéristiques et diffèrent sur d’autres.

Comment fonctionne la fontaine traditionnelle?

La fontaine traditionnelle, popularisée dans les années 1980, fonctionne sur le principe d’un appareil distributeur branché sur une prise électrique et monté d’une bonbonne d’eau minérale, généralement de 19 litres, qui doit être changée lorsqu’elle est vide.

Est-ce que la fontaine est branchée à une prise électrique?

C’est pour permettre de distribuer ces différents types d’eau qu’elles sont d’ailleurs branchées à une prise électrique sans quoi elles pourraient tout de même distribuer une eau tempérée. Pour distribuer une eau froide la fontaine est équipée d’un réservoir refroidit à l’aide d’un gaz réfrigérant circulant dans les tuyaux qui l’entourent.

LIRE AUSSI :   Comment creer Google Sheets?

Quel est le principe de l’eau gazeuse?

Pour l’eau gazeuse, le principe est le même mais la fontaine doit également être équipée d’une cartouche de CO2 qui va permettre la gazéification de l’eau. Lorsque l’utilisateur appuie sur le bouton distributeur, du CO2 va être ajouter à de l’eau déjà refroidie dans le réservoir approprié avant qu’elle n’atteigne votre verre.

Quels sont les composants d’une fontaine?

Composants d’une fontaine. La fontaine, isolée ou adossée, est constituée de : un ou plusieurs bassins (ou auges) superposés. Faisant office de réservoir, ils comportent un écoulement et un trop-plein (régulation par une soupape de trop-plein généralement en laiton, à filetage ou à clavette).

Comment distinguer les fontaines classiques?

La fontainerie classique distingue les fontaines des jets d’eau, nappes d’eau et cascades. Les fontaines ont participé à l’hygiène publique, limitant le risque de choléra ou de maladies véhiculées par les puits susceptible d’être contaminés par les excréments et eaux usées.

Related Posts